Les Belges vivant à l’étranger ne peuvent pas voter aux communales et cela pose question

0
a young woman with a voter in the voting booth. voting in a democracy

Ce 14 octobre les Belges se feront un plaisir et une obligation d’aller voter pour les communales et les provinciales. Tous les Belges ? Non ! Pour ceux vivant à l’étranger, l’obligation électorale se limite aux élections législatives et européennes (en fonction du pays de résidence). Ils sont ainsi privés de voter aux élections régionales, provinciales et communales.

Décryptage d’une politique un peu surréaliste…

Pour pouvoir voter en Belgique, un expat doit être inscrit sur les listes électorales d’une « commune ayant accueilli son domicile et non plus exclusivement à sa dernière commune de résidence.  Dans le cadre de cet élargissement des critères de rattachement, le Belge résidant à l’étranger pourra aussi être rattaché à la commune ou son/sa partenaire a été enregisté(e) un jour ».

Sachant qu’en Belgique les circonscriptions électorales sont provinciales, en d’autres termes, pour pouvoir effectuer leur devoir civique, ils doivent toujours être au courant des engagements politiques des candidats qui se présentent dans la circonscription à laquelle cette commune appartient.

Il est évident que les candidats proposent des programmes en fonction de ce que leurs partis...


Pour accéder à la suite de cet article et aux images, abonnez-vous à PAYKNOW pour 2 euros par mois sans engagement. Parce que l'information a un coût.