Instrumentalisation médiatique de l’affaire (grave) de racisme visant Cécile Djunga

Tiré du site de la RTBF: Ce mercredi, Cécile Djunga s’est indignée dans une vidéo diffusée sur son compte Facebook. La jeune femme explique être victime de messages racistes de la part des internautes et téléspectateurs depuis un an.

« Hier, au boulot, à la météo, il y a une dame qui a appelé pour dire que j’étais trop noire, qu’on ne voyait rien à l’écran, qu’on ne voyait que mes vêtements et que je ne passais pas bien à la télé parce que j’étais trop noire et qu’il fallait me le dire, » s’indigne Cécile Djunga.

Instrumentalisation médiatique

Le racisme vécu par Cécile Djunga est, de ses mots, subi depuis 1 an. On peut dès lors s’interroger sur le manque de réaction de la direction, de ses collègues, depuis que ce phénomène dure.
Si elle reçoit de nombreux commentaires racistes (ce dont nous ne doutons pas), ceux-ci ne sont probablement pas que privés mais publiés sur les pages Facebook de la RTBF, envoyés par mail à la chaîne et aux émissions où elle intervient…

Nous nous interrogeons sur le timing de la publication (et son relais médiatique) alors que ce harcèlement dure depuis 1 an.

Si les concours de circonstances peuvent évidemment expliquer la publication de cette vidéo par Cécile Djunga, son relais médiatique immédiat par son employeur (et le reste de la presse) pose question au même moment où une colère gronde à la RTBF et moins de 15 jours après le suicide à Reyers d’un travailleur.

On peut observer que depuis l’arrivée de Cécile Djunga à la RTBF, une instrumentalisation de la question de sa couleur de peau par la RTBF et que les problématiques de commentaires racistes sont exprimées depuis son arrivée sans action de la RTBF:

26 mai 2017 :Cécile Djunga, nouveau visage de la météo 

19 juin 2017: Cécile Djunga réagit face aux commentaires racistes – RTBF Meteo

23 Juin 2017: Cécile Djunga, nouvelle miss météo de la RTBF: « Les commentaires racistent me donnent plus de force

Depuis, la RTBF a fait de nombreux articles et placé ce sujet au coeur de ses matinales sur Vivacité et La Première. 

Le patron de la RTBF rappelle que le « racisme est un crime » et qu' »il 

Cécile Djunga, miss météo à la RTBF, se dit victime de racisme …

Patrick Charlier (Unia) remercie Cécile Djunga d’avoir « dénoncé des …

Cécile Djunga, présentatrice météo de la RTBF, réagit avec émotion …

Le message fort et bouleversant de Cécile Djunga aux racistes et …

Cécile Djunga :  » Je me rends compte que je n’arrive plus à gérer …

Réaction de Cécile Djunga sur Vews – 05/09/2018

On le rappelle, pour des messages qui sont connus depuis plus d’un an. La RTBF a attendu qu’une de ses présentatrices craque publiquement pour en parler.
Ce déferlement médiatique se produit au même moment où la RTBF vient de présenter sa rentrée et est sous le feu des critiques de ses travailleurs en interne.

L’impunité c’est quand rien n’est fait pendant plus d’un an.

L’administrateur général de la RTBF Jean-Paul Philippot a été interviewé à ce propos ce matin par ses propres journalistes dans une séquence où il semble découvrir ce racisme quotidien. Comme il semble toujours découvrir très tard ce qu’il se passe pourtant au sein de l’entreprise qu’il dirige.

Chez Sudpresse

On notera dans l’édition du 6 septembre de La Meuse figure déjà l’information avec également un encart (en bas à gauche) sur son spectacle « engagé » « qui fait rire aux larmes ».
Un spectacle dont Sudpresse n’avait pas publié la critique dithyrambique avant cette affaire. 

Nous vous proposons de découvrir cet humour dans cette capsule issue d’une série de capsules produite par la DH lors du mondial 2018:

Une vidéo à mettre face à cet article de Flair où la journaliste interview ce jour Cécile Djunga:

divertir

verbe transitif 

(bas latin divertere, détourner)

Nous ajoutons également, sans commentaire, que Cécile Djunga a changé sa photo de couverture, indiquant ses dates de spectacle, 1h avant la publication de sa vidéo sur le racisme.