Suite de l’opération de communication de la RTBF sur le racisme: La vidéo (Et la grève étouffée)

La RTBF, actuellement sous le coup d’une pression due à sa rentrée et à une colère qui monte en interne, démontre une fois de plus sa capacité à étouffer un mouvement social en détournant le regard du citoyen.

Rappel: L’affaire Djunga se produit quelques heures avant l’annonce officielle d’un préavis de grève par la CGSP et la CSC. Un préavis de grève dont la date de l’annonce était connue de tous en interne. 

RTL INFO: CGSP et CSC déposent un préavis de grève à la RTBF: « On a le pire du privé et le pire du public »

Ainsi, le traitement médiatique de la RTBF de l’affaire de sa présentatrice météo victime de racisme continue encore de manière massive.

Ce 7 septembre 2018 à 17h29, la RTBF diffuse une vidéo affichant ses journalistes stars, racisés ou gays (ainsi que son administrateur général). 

Elle a ensuite recours à la technique du crossposting/crosspostage qui permet de diffuser la même vidéo sur plusieurs profils. C’est à dire que cette fonctionnalité de Facebook permet d’augmenter le nombre de vues d’une vidéo en la publiant sur des dizaines de pages différentes en donnant l’impression que la vidéo provient bien de la page.

Ceci ne peut être effectué que si la page a été validée par la page d’origine. Ainsi, toutes les pages gérées par l’entreprise publique peuvent partager la « même » vidéo.

Ca implique quoi ?

Le crosspostage a plusieurs avantages comme l’explique l’observatoire socialmedia des territoires:

Quels avantages ? Du côté de l’éditeur ayant publié la vidéo originale, les avantages sont évidents : le contenu atteindra une nouvelle audience, par le biais de pages de confiance. En effet, l’éditeur conserve le contrôle complet de sa vidéo puisqu’il décide quelles pages peuvent avoir accès au crosspostage, et qu’il peut supprimer la vidéo de toutes les pages de manière unilatérale.

Du côté des pages crosspostant, les avantages sont aussi nombreux :

  • Reach d’une vidéo native : La vidéo crosspostée apparaît sur la page comme une vidéo publiée de manière native, et bénéficie du même « reach » que les vidéos uploadées directement par la page. L’impact est donc sans commune mesure avec celui des publications partagées avec le mode de partage traditionnel.
  • Pas besoin de se faire envoyer le fichier source de la vidéo, manœuvre toujours fastidieuse…
  • Mutualisation des statistiques : Les statistiques de la vidéo crosspostée permettent de cumuler le nombre de vues sur l’ensemble des pages ayant partagé la vidéo, mais aussi d’avoir le décompte des vues page par page.

Il ne s’agit pas d’un partage d’une autre page comme ceci:

Mais d’une diffusion comme ceci: 

Remarquez comme l’impact est fort ici puisque d’une manière massive et en quelques clics la RTBF peut diffuser une même vidéo « native » sur des dizaines de pages (27 pages en l’occurence).

Et ce, en quelques minutes…

 

La vidéo se termine sur les images de l’administrateur Jean-Paul Philippot qui explique que les commentaires racistes sont inacceptables. 

Si seulement la RTBF avait pu être au courant de ce racisme avant septembre 2018… Si seulement…. Ils auraient agi pour que cela cesse directement. Juste pour le combat pour le bien commun. Sans arrière pensée politique ou agenda médiatique. Juste pour le combat juste contre le racisme. Si seulement ils avaient su…

A lire aussi: